Escale sur le Festival du jeu 2016

Le festival du jeu du Bilboquet

Le festival du jeuEt si l’on vous disait que le jeu est la principale préoccupation de la vie d’un enfant. Mais que la forme ne présente pas un grand intérêt à prendre en compte. Que ce soit un jeu de coopération, de compétitions, de plateau ou encore sur console numérique, l’essentiel est que l’enfant joue. Vraiment ? La forme comme le fond n’aurait pas d’incidences sur son épanouissement et développement ? Tous à nos jeux électroniques, on peut laisser de côté nous beaux jeux en bois, nos jeux Co (co-éduactif, co-constructif, collectifs, …) Bref l’enfant n’a plus besoin de la dimension « Co » qui dans son origine étymologique exprime l’adjonction  « avec ». Hé oui plus de « Co », plus de faire « avec »…l’essentiel est qu’il y trouve un espace d’apprentissage et d’épanouissement personnel non ?

Donc, tous les jeux auraient la même portée « éducative » ? Ah voilà un mot qui prend du sens si on y attèle une démarche pédagogique. « Pédagogie » encore un mot qui vient enrichir la rhétorique des professionnelles que nous sommes. Et nous éviterons de parler de la dimension psychocorporelle…Eh oui, le jeu permet l’expression d’émotions. «…On avance, on avance c’est une évidence…» comme dit la chanson. L’étrave vers l’avant, sur les sillons de plaisances, on laisse derrière nous une terre qui raconte pour pointer le cap vers Grand-Anse…Ah les îles du Vent, un petit coin à nous, aux confins d’un monde. Plus loin que le lointain, plus loin que les tourments d’une civilisation qui s’interroge encore entre « individualité » et « individuation » et puis…changeons de cap vers le festival du jeu !

Notre île à nous, se situe dans le bleu d’une idéologie humaine populaire on bord du Lot, pas très loin de chez vous. Où « Co » est l’embarcation de toutes nos initiatives depuis près de 25 ans…frêle esquif pour prendre le large semble-t-il, mais ne nous fions pas ! Le pont de cette coquille de noix peut prendre la dimension d’une caravelle, d’une coralière…en fait tout dépend des co-équipages, des co-habitants, des co-citoyens, des co-familles qui montent à bords….Alors habitant des berges lotoises, les cales sont pleines de grands jeux en bois et nous vous invitons pour un voyage au long cours sur le navire de loisirs du Bilboquet à destination du festival du Jeu, nous appareillerons le 3 Juillet à 14h00 à Anglras-Juillac. Et, s’il y a des marins bénévoles pour nous donner un coup de main à garnir le navire de son gréement…Bienvenues !

Le Bilboquet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *